Koh-Lanta : une accusation par Peta
By: Date: Categories:

La diffusion de la saison 22 de cette aventure pour les survivaliste a commencé sur TF1 et déjà elle s’attire les foudres de la Peta. Un épisode a mis cette association en rogne. Cet article vous renseigne sur les détails de cette affaire.

Une lettre écrite

L’association Peta a écrit une lettre à TF1 pour dénoncer « La barbarie envers les poissons diffusée dans Koh-Lanta. Le premier épisode a été diffusé le vendredi 12 mars dernier. Dans cet épisode, un candidat essayant d’attraper une raie et n’y arrivant pas lui lance une machette qui pourrait l’avoir blessée ou pas. Malgré cette tentative désespérée, il n’attrape pas le poisson. Une autre séquence relevée par l’association montre la barbarie envers une murène. L’association invite TF1 à l’action en précisant que “Torturer dans animaux dans un programme est une manière immorale d’attirer les téléspectateurs”. Peta explique : “Nous espérons que votre groupe ne souhaite pas être durablement associé à la  banalisation de la cruauté envers des individus innocents et vulnérables.”

La réaction de Denis Brogniart

Le présentateur de l’émission a réagi en disant que c’est impensable d’arrêter de voir des séquences de pêche dans Koh Lanta. Il ajoute qu’on envoie des candidats dans un jeu où ils sont livrés à eux-mêmes et doivent se servir de la nature pour se nourrir. Il pose une question à l’intention de Peta en demandant si les pêcheurs attrapent les poissons à l’aide de harponssans leur faire un minimum de mal. Selon lui les associations de défense des animaux devraient arrêter, car le but de l’émission est justement que les candidats se servent dans la nature.

Après que la Peta ait écrit unelettre à TF1 pour défendre les animaux, le présentateur a expliqué que cette émission sans pêche n’est plus Koh Lanta.